Candidat à la maîtrise en Sociologie à l’Université du Québec à Montréal, Antonin Gagnon effectuera un stage de recherche au CEFIR à partir de la session automne 2021. Ce dernier portera sur les enjeux éthiques de la recherche ayant pour objet d’étude les groupes d’extrême droite. Depuis longtemps intéressé par les réalités doctrinales religieuses, politiques ou philosophiques, le CEFIR était conséquemment un choix tout désigné pour la continuité de son parcours. Autrement, ces autres intérêts s’articulent autour de l’éthique, de la justice sociale, de la sociologie économique et de la pédagogie.