Martin Geoffroy, directeur du CEFIR et chercheur principal

Le sociologue Martin Geoffroy, a travaillé au cours de sa carrière à New York, Winnipeg et Moncton. Il est professeur en sociologie au Cégep Édouard-Montpetit depuis 2013. Il est détenteur d’un doctorat et d’une maîtrise en sociologie de l’Université de Montréal et d’un baccalauréat en communication de l’UQÀM. Sa thèse de doctorat avait pour thème l’intégrisme catholique au Québec. Il s’intéresse depuis plus de vingt ans aux mouvements d’extrême-droite et de droite au Québec, aux États-Unis et en France. Il est l’auteur de plus de vingt-cinq articles et chapitres de livres arbitrés et a codirigé six numéros spéciaux de revues savantes et cinq livres. Reconnu par ses pairs à l’international comme spécialiste des intégrismes religieux, des extrémismes politiques et des sectes, il a été chercheur post-doctoral (FQRSC) à la Fordham University à New York en 2003-2004 où il a effectué un projet de recherche sur le fondamentalisme protestant américain. Il a aussi été professeur adjoint en sociologie à l’Université de Saint-Boniface (2004-2006) et à l’Université de Moncton (2006-2009). Plus récemment, il a été chercheur invité à l’Université de Bordeaux 2 en 2017 et au Center for the Study of religion and Society à University of Victoria en 2018.

Grâce à une subvention de développement de partenariat du Conseil de Recherche en Sciences Humaines du Canada en innovation sociale et de l’apport d’un consortium de quatre collèges de la Montérégie, il a fondé en 2016 le Centre d’expertise et de formation sur les intégrismes religieux, les idéologies politiques et la radicalisation (CEFIR). Il est membre du réseau pancanadien Canadian Network for Research on Terrorism, Security & Society (TSAS) et de l’International Team for Evaluation of Radicalization Prevention (ITERP).