20841892_10158975346340136_1445193403280565045_nLes chercheurs du CEFIR ont participé au 79e congrès annuel de l’Association for the Sociology of Religion, qui s’est tenu à Montréal du 12 au 14 août 2017. Ce congrès, qui rassemble plusieurs centaines de chercheurs de pointe en sociologie des religions, constitue une tribune privilégiée pour la diffusion des travaux du CEFIR.

La professeure Susan J. Palmer a notamment organisé le panel « Understanding the Freeman-on-the-Land Movement of Canada », présidé par le directeur du CEFIR Martin Geoffroy. Le professeur Palmer y est intervenue avec sa présentation intitulée « Social Control of “White Domestic Terrorism” in the USA and Canada: The Freemen-on-the-Land and Christian Militias, a Comparative Study of Government Responses », qui analysait les gestions étatiques et les politiques répressives face aux mouvements extrémistes de droite.

Le professeur Palmer a également contribué au panel « Radicalization and Religious Studies: Theories, Critics and Empirical Researches » avec une réflexion méthodologique sur l’étude des mouvements radicaux : « Renegade Researchers and Recalcitrant Ethics Boards. New Impediments to Studying Radical Religions and Social Movements ». Le professeur Lorne L. Dawson a présidé la séance, en plus de présenter les résultats de ses recherches en compagnie d’Amarnath Amasingam sur « The Religious Conversions of Jihadi Foreign Fighters : Insights from Fighters and their Families. »

Enfin, la professeure Sarah Wilkins-Laflamme a co-organisé avec Géraldine Mossière, de l’Université de Montréal, le panel « The Religious « Nones » of Canada » qui explorait la question rarement étudiée de l’interprétation de la non-croyance. Mme Wilkins-Laflamme a communiqué en compagnie de Joel Thiessen sur « Comparing Religious Nones in Canada and the United States ».

En définitive, l’équipe du CEFIR a profité de l’occasion de la tenue de ce congrès prestigieux pour faire montre de la diversité et de la profondeur de ses compétences.